Tuto : Embrayage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tuto : Embrayage

Message par moyanos le Dim 6 Sep - 16:29

Ceci concerne autant un remplacement d'embrayage qu'une dépose/repose de boite, le modèle de ce tutoriel est une Fiat Panda 900 i.e boite 5 de 1998.

Tout d'abord l'outillage nécessaire :

> Clés mixtes de 10,13,17,19
> Cliquet douilles 13,16,17,19,30 + rallonges
> Un bon tournevis plat
> Un burin, 2 chasses goupilles de bon diamètre
> Un marteau
> Du dégrippant WD40
> Une pince universelle
> Des clés Torx
> Acétone et chiffons
> Papier verre grain fin (600 à 800).

En outillage particulier j'ai utilisé un cardan de boulonneuse, une clé cliquet de 13 et une autre de 17, une chandelle, un cric hydraulique rouleur professionnel et un autre merdique à 20€ (pour tenir en poids le moteur).

Tout d'abord, après avoir tombé les caches de centre, je défais les vis de 30 de cardan aprés dématage au burin ou tournevis, puis les goujons en 19 de la roue coté conducteur,
ensuite je défais la masse batterie avec la clé de 10.



Après on déconnecte la prise de marche arrière, il y a juste un linguet à tirer doucement pour déficher (flèche jaune)



De là je défais totalement et dépose le câble d'embrayage (douille 17 si c'est trop serré), je défais les vis de 13 du démarreur et le retire un peu en arrière.



Celle du bas est plus accessible par le bas justement lol (Laughing out loud) !



Avec le tournevis plat je fais sauter le câble de commande de tringlerie.



Puis la vis de 19 qui tient la tringlerie et aussi la vis de 13 à l'intérieur (cliquet douille 13 ou clé cliquet 13), flèches vertes.




Puis je lève la voiture par la boite avec le cric pro et je positionne une chandelle en levage maximum. Je laisse la vitre conducteur ouverte et je dépose la roue coté conducteur. On peux aussi mettre la roue de secours et celle-ci sous la voiture coté passager pour un peu plus de hauteur, ce que j'ai fait à défaut d'avoir une deuxième chandelle...

La flèche bleu (jaune pour la photo du bas) c'est pour le renvoi de tringlerie qui tient par un écrou de 13, au choix de le défaire par le haut comme par le bas, puis user du tournevis plat en levier pour le faire sauter. Ne pas hésiter à mettre un peu de dégrippant.



Dessous je défait la tôle de protection de l'embrayage, il y a 2 vis de 10 et 2 vis de 13. L'une des 2 vis de 10 est entre le cardan et le bloc moteur, il faut aller la chercher au cliquet douille 10.




Avec une pince on dévisse la prise de tachymètre.



On peux enfin attaquer les 4 vis/écrous de 19 de tour de boite, l'une des vis ayant été retirée avec la tringlerie il ne reste que 2 vis à défaire et un écrou.
Ce dernier je l'ai défait avec le cliquet monté avec le cardan de boulonneuse vu que le moteur est dans l'axe.



A partir d'ici il faut mettre les 2 crics rouleurs en place, moi j'ai mis le petit sous le moteur et le pro sous la boite. A défaut on pourrait utiliser une chèvre (pas l'animal) ou un autre outil pour maintenir le moteur je pense.

Je desserre l'écrou de 19 d'un des tirants coté conducteur pour se faciliter la tache.



Ensuite je le tombe complètement après dépose des 3 vis de 16, en commençant par celles de la traverse avant.
Puis je défait celle qui tient le tirant inférieur en 17.



Un petit coup de WD40 dans les cannelures de cardan et je tire le tout en arrière pour extraire le cardan, je m'aide d'un chasse goupille et d'un marteau si ça force, ce qui est souvent le cas, plutôt que de risquer d'abimer le cardan et ses soufflets.



Je défais les 2 vis de 19 restantes sur le tour de boite. Si la boite n'est pas prise en poids elle se sépare de suite, ce qui peut être dangereux pour l'opérateur sous la voiture !

Avec le cliquet rallonge moyenne et longue et douille 13, je défais le support moteur coté conducteur de ses 2 écrous (repères jaunes)



Puis les 2 écrous de 13 du support de boite.



Normalement la boite doit se séparer, attention si ça se décroche violemment ça peux abimer le diaphragme du mécanisme si vous comptez le garder. On peux aider la boite à se séparer en poussant le cardan long coté passager avec le chasse goupille et le marteau. Il ne faut jamais taper directement sur le cardan avec le marteau car on risque de déformer la tête filetée du cardan et après il sera impossible de remettre l'écrou !

En prenant le temps de prendre les photos, j'ai mis environ 1h15min pour déposer la boite en comptant la mise en place du matériel, j'étais seul pour faire les travaux.



Pour la dépose de l'embrayage, je laisse le moteur descendre complétement de façon à ce que la poulie de vilebrequin bloque sur la traverse, ainsi je peux défaire les 6 vis Torx du kit sans que ça tourne !

Quand on pose un nouveau kit d'embrayage, il faut passer un petit coup de papier verre fin sur le volant pour faciliter le rodage, bien nettoyer ensuite à l'acétone (ou essence) et de même sur la face d'appui du plateau presseur neuf (sur le mécanisme). Idem pour le disque d'embrayage si on le touche avec les mains pleine des cambouis !

Après avoir remplacer la butée d'embrayage par la neuve, on pose le kit embrayage en approchant les 6 vis au quasi même niveau pour procéder au centrage. Perso je l'ai fait au chasse goupille de 5 je crois.

Pour le serrage il faut le faire en croix si possible une fois qu'on est sûr du centrage.



Attention pendant toute l'opération à ne pas manipuler la fourchette d'embrayage pour ne pas faire sauté la butée du guide. Quand la boite est mise sur le moteur tout risque sera écarté.

Pour la repose, je lève la boite jusqu'à ce que la vis prisonnière de la boite rentre dans le trou 1, puis je m'aide des 2 crics pour aligner le moteur et la boite et je remets le cardan court dans le moyeu coté conducteur en faisant attention à ce que cette "rondelle" spécifique soit en place sur le moyeu ou sur le cardan.




Au besoin je remets carrément les vis de support de boite pour m'aider à aligner le tout ainsi que le boulon du tirant inférieur. On s'aide pour aligner les trous avec les chasses goupilles. Cette partie peux donner des difficultés car il faut jouer à faire aller de l'avant ou vers l'arrière le moteur et la boite via les crics pour rentrer le silent bloc dans le trou du plancher prévu à cet effet et puis pouvoir mettre les 2 vis. On approche les vis, en aucun cas il faut les serrer encore !




Je passe manuellement une vitesse directement sur la boite avec l'espèce de grosse oreille sur le haut (là ou va le câble de commande de boite), et je fais tourné la roue passager en jouant sur les crics jusqu'à ce que ça s'enquille dedans (l'arbre primaire de la boite rentrant dans les cannelures du disque d'embrayage) ou que ça force.

Je passe également un chasse goupille en guide dans l'un des trous de vis de tour de boite.



On pousse, on tire... on approche !

En l'absence d'emboitement franc, on vérifie que la tôle noire de séparation soit bien en place coté moteur et on met une vis de 19 en place coté démarreur et on la visse doucement (vis 2).



En surveillant que la vis prisonnière 1 rentre bien dans son trou sur le bloc moteur ainsi on approche doucement la boite du moteur, dès que c'est possible il faut mettre la vis 4 pour soulager le filetage de la vis 2.



Quand ces 2 vis font bien la jonction boite/moteur, on lève l'ensemble progressivement jusqu'à bien faire coïncider les 2 vis prisonnières restées sur le support de boite vissée sur le châssis avec les trous du support boite restés sur la boite.



Puis on mets les écrous de 13 avec les rondelles et on serre, on peut aussi serrer les 2 vis de 13 du support boite sous le plancher et retirer les 2 crics de sous le moteur.

Là on peux aligner la tringlerie et placer sans serrer la vis 4 du tour de boite, puis par dessous mettre la vis 13 de tringlerie (ou celle-ci en premier si on n'y arrive pas) ainsi que l'écrou 1 de 13 du tour de boite avec sa rondelle Grower.




Tant qu'à être dessous on peux remettre la tôle de protection de l'embrayage avec ses 4 vis.



On serre bien les 4 écrous et vis de 19 du tour de boite, un cliquet avec une douille 19 six pans va nickel !

On passe le câble d'embrayage là ou il doit passer et on remet l'entretoise et sa vis plastique, on branche le capteur de marche arrière tant qu'à y être.

On remet en place correctement le dernier renvoi de tringlerie avec son écrou de 13 et sa rondelle.



Puis on rebranche le câble de prise de tachymètre.



On remet le démarreur en place en commençant par la vis du bas, sans oublier de passer le petit support tôle noir. Une fois que toutes les vis sont approchées on serre d'abord celles du bas pour être débarrassé.




On lève avec le gros cric sur le tirant long pour plaquer contre la traverse et mettre les vis de 16, là aussi le chasse goupille va servir à aiguiller sinon un tournevis plat fera l'affaire.

Quand les 3 vis de 16 sont bien serrées, on serre l'écrou freiné de 19, on passe un coup d'acétone sur le disque de frein des fois qu'on l'ait salit, on lève la voiture, on remonte la roue et une fois finit on peux redescendre la Panda sur le sol.



Attention, la photo a été prise au desserrage, il n'y a aucun filetage inversé sur la panda ! (sauf réglage du câble d'accélérateur).


On braque légèrement les roues pour serrer les cardans à la douille de 30, quand c'est bien serré on met un coup de burin sur l'écrou là où il y a la partie creuse sur le cardan pour mater (bloquer) l'écrou, puis on serre en croix les goujons de roue.

Enfin on rebranche la masse batterie, on vérifie que les vitesses passent bien, on débraye et si tout vas bien on allume le moteur puis on passe la première pour jauger le point de patinage et régler la garde d'embrayage en fonction. L'idéal c'est de débrayer à mi-course de la pédale.
avatar
moyanos

Messages : 331
Date d'inscription : 30/08/2015
Age : 36
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum